Sophrologie et Risques Psycho-Sociaux ou RPS

Que sont les risques psycho-sociaux ou RPS ?

L’INSERM définit les risques psycho-sociaux ou RPS comme la combinaison d’un grand nombre de variables, à l’intersection des dimensions individuelles, collectives et organisationnelles de l’activité professionnelle, d’où leur complexité et leur caractère composé de multiples formes. On y met le stress (aigu et chronique), l’épuisement professionnel (ou burn-out), le harcèlement moral ainsi que les violences et les agressions. En France, le coût social du stress au travail est évalué entre 1,9 et 3 milliards €, incluant le coût des soins et la perte de richesse pour cause d’absentéisme, de cessation prématurée d’activité et de décès prématuré. (Source : INRS – étude réalisée en 2010 basée sur des chiffres de 2007).

Comment prévenir les risques psycho-sociaux ?

Il y a deux types de façons de prévenir les RPS :

  • La prévention primaire : qui a pour objectif l’élimination des facteurs de risque présents sur le lieu de travail de l’individu. C’est-à-dire intervenir sur les causes plutôt que sur les conséquences.
  • La prévention secondaire : qui aide les individus à développer des capacités pour faire face au RPS. Afin que les personnes atteintes puissent améliorer leurs stratégies d’adaptation face à ce qui pourraient les stresses, et mieux gérer leurs ressentis.
  • La prévention tertiaire : qui consiste à réparer les conséquences des RPS vécus en entreprises.

(source Ministère du travail)

En quoi la sophrologie va-t-elle aider à prévenir les RPS?

La sophrologie est un outil très efficace dans le domaine de la prévention secondaire, voire même de la prévention tertiaire. La méthode permet de vivre en groupe, dans l’entreprise ou en dehors, des moments de relaxation dynamique. Ces séances sur plusieurs semaines vont permettre de voir les relations de travail différemment, une dizaine de séances sont recommandées. En groupe la parole pourra également être libérée, et circuler plus aisément entre les personnes. Révéler des similitudes dans les ressentis, ou encore elle va pouvoir ouvrir des discussions s’appuyant sur les différents ressentis de chacun.  Mettre en valeur les individualités de chacun.

Le travail sur les RPS peut aussi se faire en individuel. Les séances de sophrologie vont permettre à la personne de pouvoir affronter sa vie professionnelle en puisant dans ses ressources internes en apprenant à accueillir ses émotions, à se relaxer soi-même, et à développer son potentiel de mise en œuvre  de l’action positive. Le temps de parole durant la séance de sophrologie permet à la personne de pouvoir mettre en mot son mal-être afin de pouvoir mobiliser ses capacités personnelles

Personnellement j’ai eu à travailler en tant que salariée dans des entreprises où des RPS faisaient parti du quotidien des salariés. Chaque jour j’ai vu des hommes et des femmes être affectés profondément par leurs conditions de travail. Il ne s’agissait pas d’emplois où l’intégrité physique des personnes était en danger, mais leurs souffrances étaient réelles et m’ont beaucoup touchée. Leur quotidien et leurs vies de famille en subissaient les dommages directs. La souffrance au travail n’est pas une chose à prendre à la légère. Et la sophrologie est là pour vous aider à mieux vivre votre quotidien dans votre travail.

 » TENEZ-VOUS À L’ÉCART DES GENS QUI FREINENT VOS AMBITIONS. LES PETITS ESPRITS FONT TOUJOURS CELA. LES PLUS GRANDS ESPRITS SEULS VOUS FONT SENTIR QUE VOUS AUSSI, POUVEZ DEVENIR GRAND. » MARK TWAIN